Maigrir après 60 ans : comment s’y prendre

Après 60 ans, difficile de savoir quoi faire pour maigrir. On a souvent l’impression que tout ce qui fonctionne pour maigrir durablement n’est plus à notre portée. Avoir une silhouette fine semble n’être plus qu’un lointain rêve de jeune femme.

Pourtant, maigrir après 60 ans n’est pas irréaliste. Tout le monde, quel que soit son âge, peut trouver un façon de bouger plus et de bien manger. Il n’est jamais trop tard pour être en bonne santé et se sentir bien dans son corps au quotidien.

Quel que soit l’âge, le surpoids s’explique par un nombre de calories apportées plus important que le nombre de calories dépensées. Même après 60 ans, le principe est le même : en mangeant 2500 calories et en en dépensant 2200 dans la même journée, le seul résultat possible est un gain de poids.

On peut donc agir sur l’activité physique et sur le nombre de calories avalées pour perdre du poids.

Le plus important : bouger

Pour beaucoup d’entre nous, l’aspect le plus difficile semble concerner le sport. On préférerait pour maigrir sans faire trop d’effort, simplement en adaptant deux ou trois choses dans notre quotidien. Pourtant, même après 60 ans, on ressent très vite les effets bénéfiques d’une activité physique : silhouette affinée, davantage de souplesse, de souffle, etc.

Avec l’alimentation, l’activité physique est le facteur ultime pour maigrir après 60 ans.

Mais ne croyez pas qu’il faut vous lancer dans un entraînement intense chaque jour. Vous ne préparez pas le marathon, vous voulez simplement vous sentir belle ou mine ! Et la bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas besoin de faire des efforts extrêmes pour ressentir les effets bénéfiques.

Si vous ne faites aucun sport, vous pouvez par exemple commencer par marcher un peu chaque jour. C’est bien plus bénéfique qu’on pourrait le penser.

Puis vous pouvez si vous le souhaitez aller nager tranquillement une fois par semaine, ou faire du yoga ou du pilates. Si votre première vie n’a pas été très sportive, mieux vaut en effet commencer tranquillement. On peut toujours trouver chaussure à son pied !

En fonction de votre ressentie, n’hésitez-pas à varier et à ajouter de nouvelles activités physiques durant la semaine ! L’important n’est pas de s’imposer une charge de travail irréaliste, mais de prendre du plaisir.

Le combo gagnant : ajustez votre alimentation

Essayez ensuite d’ajuster votre alimentation. Avec le temps, vous avez peut-être pris de mauvaises habitudes alimentaires.

C’est souvent de petits détails qui n’ont l’air de rien mais qui changent tout au bout du compte. Un peu trop sucré, un peu trop alcoolisé, un peu trop de plats industriels, pas suffisamment de végétaux ou de légumineuses… On connaît toutes les problèmes de l’alimentation moderne. Chaque semaine, essayez de modifier une petite chose pour améliorer vos habitudes alimentaires.

Ce n’est vraiment pas aussi compliqué qu’on pourrait le croire. Cuisiner un peu plus végétal ou manger un peu moins sucré est à la portée de toutes.

Pour notre plus grand bonheur et pour un vivre pleinement cette nouvelle et heureuse décennie qu’est la soixantaine, bougeons simplement un peu plus et mangeons juste un peu mieux !

Laisser un commentaire

dix − 1 =